Vous vous fiancez ? Partez du bon pied : l’achat d’une bague de fiançailles en or ou en platine

verloving_1

La plupart des femmes en rêvent depuis qu’elles sont toutes jeunes. Pour les hommes, c’est le moyen idéal de faire une demande en mariage parfaite.

Dans les films d’amour, qui n’a jamais vu les hommes inventer les mises en scène les plus folles pour demander la main de la femme qu’ils aiment. Ils achètent une bague de fiançailles en or blanc ornée d’un diamant magnifique, ils se mettent à genou, prennent une posture de circonstance et posent la grande question « Veux-tu devenir ma femme » ?

En réalité, il n’existe heureusement aucune règle absolue, si ce n’est que de lieu, le choix de la bague de fiançailles en or blanc ou en platine et la manière de faire sa demande doivent correspondre au caractère du couple. Naturellement, quelle femme n’aimerait pas que leur prétendant leur sorte le grand jeu pour sa demande en mariage et lui offre une bague de fiançailles en or blanc ou en platine d’un prix fou ? Mais la spontanéité peut également être très émouvante.

De manière moins conventionnelle, qui a dit que la demande en mariage doit toujours être faite par l’homme ? Le contraire est également envisageable.

Depuis les temps immémoriaux, les bagues de fiançailles en or blanc ou en platine, et les diamants sont indissolublement liés. Une bague de fiançailles en or blanc ou en platine portant un diamant est le présent de fiançailles parfait qui symbolise la pérennité, la force et la beauté du lien qui lie les futurs époux.

Il est donc fortement recommandé de vous faire conseiller lorsque vous envisagez d’acheter une bague de fiançailles en or blanc ou en platine avec un diamant, compte tenu de l’investissement à la fois émotionnel et financier que représente le bijou.

verloving_2Dans l’Égypte ancienne, une bague de fiançailles était comme un symbole d’un cycle éternel, de l’espace à franchir et du chemin à parcourir. Les bagues de fiançailles sont traditionnellement portées au quatrième doigt (l’annulaire) parce que les anciens Égyptiens croyaient que celui-ci contenait une veine qui allait directement au cœur (la vena amoris). Quant aux Romains, ceux-ci considéraient l’anneau plus comme un symbole de propriété que véritablement d’amour.

Les Grecs ont été les premiers à faire usage de la bague de fiançailles en or blanc. On rapporte que c’est l’archiduc d’Autriche Maximilien qui a offert pour la première fois une bague de fiançailles en or blanc portant un diamant. C’était à l’occasion de ses fiançailles avec Marie de Bourgogne, à la cour impériale de Vienne en 1477. Ce geste a influencé les classes sociales supérieures de la société, qui ont adopté cette pratique d’offrir des bagues de fiançailles en or blanc de diamants à leurs bien-aimées.

Plus tard, en 1870, lorsque des mines de diamants ont été découvertes en Afrique, l’offre a augmenté de manière substantielle. La production augmentant avec la demande, les autres classes sociales ont alors suivi le mouvement.

Dans la civilisation occidentale, la future épouse est traditionnellement tenue de porter sa bague de fiançailles en permanence en signe de son engagement.

Par ailleurs, les diamants ont en eux une charge émotionnelle très forte. On offre ainsi des diamants à des moments importants de la vie de la personne concernée. Le diamant symbolise alors à jamais le lien entre la personne qui donne et celle qui reçoit, et rappelle symboliquement la raison pour laquelle le diamant a été offert, par exemple, des fiançailles ou une naissance.